L’Harmonie Municipale Aujourd’hui en 1982
 1er 2008



Pour conclure, il faut signaler que depuis une douzaine d’années, l’HARMONIE MUNICIPALE, bien que vivant avec un budget modeste, ne connaît plus les difficultés financières si souvent rappelées dans les archives.

La municipalité participe chaque année à l’achat des partitions et des instruments ainsi qu’à leur entretien. Il est de ce fait possible à l’HARMONIE MUNICIPALE de présenter des programmes extrêmement variés. Cette variété augmente l’attrait des répétitions auxquelles les musiciens participent régulièrement en grand nombre.

La Municipalité prend en outre, en charge la rémunération du Directeur de l’HARMONIE MUNICIPALE qui assure les cours d’initiation dans une grande partie des classes des écoles primaires, les cours de solfège et d’instruments.

L’initiation musicale dans les écoles avec présentation d’instruments donne le goût à beaucoup d’enfants de venir parfaire leurs connaissances dans les cours de musique dont les effectifs en 1982, sont en solfège :

- classe d’accueil : 24 élèves
- niveau préparatoire : 30 élèves
- niveau moyen : 14 élèves
- niveau supérieur : 1 élève

La formation des instrumentistes à partir du niveau moyen de solfège est assurée par le Directeur de l’Harmonie et des musiciens bénévoles qui prêtent également leur concours dans les cours de solfège.

Quant à l’HARMONIE MUNICIPALE, elle se compose de 40 musiciens. Il est remarquable que, depuis sa fondation, les effectifs de LA SOLONAISE puis de l’HARMONIE MUNICIPALE sont toujours d’environ 40 exécutants.

La formation actuelle est bien équilibrée pour les concerts en salle mais manque d’instruments à percussion pour jouer en plein air. Cette lacune sera vraisemblablement comblée après l’ouverture d’un cours de percussion prévue en octobre prochain (octobre 1982).

L’absence de batterie-fanfare oblige l’HARMONIE MUNICIPALE à choisir pour ses défilés des marches modernes sans clairons qui ont le bonheur de plaire au public.

Souhaitons une longue vie à l’HARMONIE MUNICIPALE. Que l’excellente ambiance de camaraderie qui règne actuellement lui permette de poursuivre son œuvre d’éducation musicale entreprise depuis un siècle déjà.


(1) Archives de l’HARMONIE MUNICIPALE
(2) République du Centre de décembre 1969
(3) Bulletin Municipal de juillet 1976
(4) Bulletin Municipal de juillet 1981